L’église Saint Honest

L'église Saint-Honest, ancienne église paroissiale, n'est plus le siège de la paroisse. Celui-ci a été transféré à l'église "Marie-Mère de l'église", située rue des Pins. L'église Saint Honest reste un lieu de culte. Quelques concerts de musique y sont organisés.

L'édifice a été entièrement restauré et modernisé en 2005, sous la maîtrise d'oeuvre des architectes M. et Mme Vermeulin.

L’Abbé Lebeuf, historien de  "Tout le diocèse et de la ville de Paris" écrit que l’on ne connaît pas le commencement de cette église.

Le chœur et le sanctuaire dateraient du XIIIe siècle. L’architecture fut remaniée depuis le XVIIe siècle : l’architecte Jean Thiriot y ajoute des chapelles latérales et travaille sur le clocher.
La charpente aux entraits apparents est de style briard. Au XIXe siècle l’édifice acquiert son style Romano Byzantin, du au décorateur Rouillard et à l’architecte Ballu. Elle contient quelques objets d’art (tableaux, chaire). Sa restauration en 2005 a respecté les grandes périodes de son histoire. Le cimetière, à l’origine situé autour de l’église, fut déplacé en 1832.

Saint Honest, prêtre de Pampelune, évangélisa la Navarre et succéda au XIVe siècle à Saint Loup (ou Saint Leu) dans la paroisse d’Yerres.

Patrons secondaires : Saint Vincent, Saint Fiacre.

Les objets d’art

Les objets d’art sont principalement ceux de l’église Saint-Honest, qui conservait un grand nombre de tableaux, certains de grande valeur.
 

Ont été restaurés et replacés dans l’église :

Le grand tableau "Le Couronnement de la Vierge" est la copie d’un tableau sur le même thème conservé au Musée du vatican. Ce tableau fut exécuté sur les dessins de Raphaël et de ses élèves. Il dut être copié au Louvre à l’époque napoléonienne peu après les années 1800.
Il a été restauré en 2000.

Le tableau « La Décollation de Saint Jean-Baptiste, de l’école de Caravage (école Napolitaine - XVIIe siècle) a été restauré en 2004.

La statue de la "Vierge à l’enfant" en bois dorée a été expertisée et restaurée en 2008.

Les prochains programmes de restauration concernent le tableau du retable du maître autel de l’église Saint Honest,  "Les Pèlerins d’Emmaüs" attribué à Jouvenet, élève de Delacroix. Le tableau a été classé en 1907.
L’opération devrait se concrétiser à la fin de l’année 2011.