Yerres
Propriété Caillebotte
 

Un lieu à découvrir



La Propriété Caillebotte
est un jardin public situé en centre ville, il est autant un lieu de repos qu’une invitation à découvrir un riche patrimoine historique : les fameuses fabriques d’ornementation qui parsèment son beau parc d’agrément ont presque toutes été restaurées.

C’est ici, dans la villégiature familiale, que le peintre planta son chevalet en plein air, peignant plus de 80 toiles au cours des étés des années 1870.
En vous promenant dans le parc de 11 hectares, vous pourrez faire « le tour du monde » comme le voulaient les paysagistes du XIXe siècle et remonter le temps. Vous découvrirez ainsi la Maison Caillebotte (totalement réhabilitée et rouverte au public en juin 2017, voir ci-dessous), villa palladienne, et les « fabriques » tels l’Exèdre et ses philosophes grecs, le Chalet Suisse qui abritait la laiterie, la Ferme Ornée, l’écurie, la Volière, l’Orangerie, la Chapelle Notre Dame du Lierre, la Chaumière, la Glacière surmontée du Kiosque oriental et le Banc couvert japonais.

Vous pourrez enfin découvrir le potager représenté par Gustave Caillebotte dans plusieurs toiles, vous promener en barque ou canoë, et vous laisser guider par une tablette numérique (en location au Casin, bâtiment principal) pour repérer les lieux précis peints par l’artiste. Grâce à la réalité augmentée, le visiteur pourra comparer plusieurs tableaux avec le décor actuel.
Géré par l’association Potager Caillebotte ; ouvert au public du 16 avril au 15 octobre 2017 :

  • les jardiniers accueillent les visiteurs le dimanche après-midi de 14h à 18h30
  • le samedi matin, les jardiniers travaillent et laissent la porte ouverte de 10h à 12h30.

Contact : potagercaillebotte@gmail.com
www.potagercaillebotte.fr


Aujourd’hui, malgré les pertes cruelles de la tempête de 1999, on peut apprécier la présence d’arbres remarquables anciens (en tout plus de trente espèces) : cèdre du Liban (ci-contre), platane à trois branches, chênes bicentenaires, acers, marronniers, hêtres, charmes, aussi des tilleuls, des bouleaux, des ginkgos, etc.

À savoir

Le parc Caillebotte labellisé « Ensemble arboré remarquable » !

Le parc Caillebotte possède de nombreux arbres remarquables. Deux d’entre eux en particulier méritent le détour : le cèdre du Liban, situé à proximité du Casin ou Maison Caillebotte, et le platane, situé plus au fond du parc. Leurs âges sont estimés à environ 200 ans.

  • Le cèdre du Liban, visible depuis la rue, mesure près de 45 mètres de hauteur. Il a pu être planté par la famille Caillebotte dans les années 1860, sachant que celle-ci était particulièrement attentive à l’embellissement du domaine, notamment au niveau de sa richesse arboricole.
  • De son côté, le platane à trois troncs, de 43 mètres de hauteur, n’était pas un sujet isolé, puisqu’il possédait un “frère” de même aspect, abattu suite aux tempêtes de 1999 et 2000. Le platane est une espèce rencontrée fréquemment dans la région, mais aussi au sein même du parc Caillebotte.

En mai 2017, la Ville a postulé à la labellisation de ces deux sujets par l’association A.R.B.R.E.S. C’est finalement l’ensemble du parc qui a été distingué comme « Ensemble arboré remarquable ». Cette labellisation sera officialisée le 23 septembre 2017. Elle vise à promouvoir et sauvegarder l’ensemble du patrimoine arboré du parc.


Comment apprécier le parc Caillebotte ?

Fabriques d’ornementation, arbres et massifs fleuris entourent la grande pelouse, bel espace où chacun peut s’asseoir et apprécier les différents points de vue qui font la joie du photographe et quelques fois des jeunes mariés… Les allées sinueuses sont munies de chaises, que le visiteur bienveillant est prié de ne pas trop déplacer.
 

La Maison Caillebotte

Mercredi 14 juin 2017, la Maison Caillebotte a ouvert ses portes au public après un an de travaux.

Merci !
La Municipalité remercie le Mobilier National qui a prêté gratuitement pendant 30 ans des pièces prestigieuses de ses collections, la Fondation Total, la Fondation du Patrimoine, et l’Académie des Beaux-Arts pour leurs dons ; ainsi que les 746 mécènes privés et entreprises qui ont soutenu le fonds de dotation « Les Amis de la Propriété Caillebotte » !

Amateurs d’art et d’histoire, la Maison Caillebotte comblera vos attentes. En effet, elle offre au public 12 salles sur 3 niveaux, du très beau vestibule tel que l’avait conçu Pierre-Frédéric Borrel (restaurateur parisien très en vogue au XIXe siècle) à l’atelier du peintre qui présente des œuvres originales de Gustave Caillebotte et à la cuisine, restituée avec ses carreaux de Delft du XVIIIe siècle posés au-dessus de la cuisinière en fonte.


>> Ouvert du mardi au dimanche et jours fériés de 14h à 18h30.
Informations pratiques sur
le site de la Propriété Caillebotte

La maison principale est l’ancien manoir des Budé ou Hôtel de Narelles.
Construit très probablement dès la fin du XVe siècle, il repose sur un soubassement en pierres de taille, et sur des caves voûtées. L’aménagement de la colonnade au style palladien (Palladio est un architecte de la Renaissance) lui donne son caractère de « maison à l’italienne ». La présence d’une telle architecture obéit aux principes de composition des jardins « à l’anglaise », inspiré des jardins d’Italie.

L’Orangerie (ci-contre)
Construite à l’origine pour l’hivernage des orangers d’ornement, l'Orangerie est une salle d’expositions temporaires où l’on accueille des artistes de la région le plus généralement, mais aussi des artistes confirmés tels que Florence de Ponthaud-Neyrat (2012) ou Pascal Monteil (2013).

Le Chalet suisse accueille le restaurant La Table du Parc.


La Ferme Ornée

La Ferme Ornée abrite depuis 2009 le Centre d’Art et d’Expositions, qui porte son nom. Des artistes de renom s’y succèdent, lors d’expositions individuelles temporaires, tels que Roger Vieillard et Anita Di Caro, Martine Martine, Roger-Edgar Gillet, Jacques Doucet, Denis Monfleur, Yasse Tabuchi, Jean Anguera, etc. Des expositions collectives y sont également organisées, ainsi que des salons d’art et d’artisans.

En 2014, la Propriété a organisé l’exposition " Caillebotte à Yerres, au temps de l’impressionnisme", puis, en 2015, " Les Rouart, de l'impressionnisme au réalisme magique". Avec ces deux prestigieuses manifestations, Yerres a gagné ses galons de haut lieu culturel en Île-de-France.

Parallèlement à cette action de présentation de grands artistes, la ville d’Yerres organise depuis 2007 une Biennale de sculpture. Des sculptures monumentales ainsi que de petits et moyens formats sont exposés dans le parc et dans les espaces d’expositions.

>> Ouverte aux mêmes horaires que la Maison Caillebotte (voir ci-dessus)

 

Propriété Caillebotte
8, rue de Concy, 91330 Yerres
Tél. : 01 80 37 20 61 (service des Affaires culturelles et du Patrimoine)
Entrée libre.

Horaires d’ouverture du parc

  • 1er avril au 31 mai de 9h à 20h30
  • 1er juin au 31 juillet de 9h à 21h
  • 1er août au 30 septembre de 9h à 20h
  • 1er octobre au 31 octobre de 9h à 18h30
  • 1er novembre au 28 février de 9h à 17h30
  • 1er mars au 31 mars de 9h à 18h30

Site de la Propriété Caillebotte

Facebook de la Propriété Caillebotte

Twitter de la Propriété Caillebotte

 
Plan du site -  Contact Mairie -  Mentions légales -  Accessibilité -  Haut de page