Yerres
Sécurité routière
 

La sécurité au quotidien

La sécurité sur la commune d'Yerres passe par trois points :
  • l'éducation, notamment grâce aux journées "Prévention routière" dans les établissements scolaires,
  • la prévention, grâce à la pose de plusieurs panneaux indicateurs de vitesse et de ralentisseurs aux endroits stratégiques,
  • la verbalisation, nécessaire en cas d'infraction au code de la route.

L'éducation

Afin de sensibiliser les élèves yerrois de CM1 aux dangers de la route, la police municipale de Yerres (ci-contre à l'école Saint-Exupéry en 2011) intervient tous les ans sur deux jours lors d'une campagne sur la prévention routière, en partenariat avec l'Education nationale.

Deux agents formés à la protection routière sur Melun initient ainsi les enfants aux bons comportements sur la route en tant que cyclistes. Des exercices sont distribués sur des thèmes tels que "les équipements de la bicyclette et du cycliste", "l'utilisation des pistes et des bandes cyclables" ou encore les "cas pratiques" avec dessins à l'appui.

 

La prévention

Le CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance) est un outil qui sert à cerner de plus près la sécurité en général et l’évolution de la délinquance en particulier. Le 11 janvier 2001, il a été signé par différentes autorités dont le maire, le préfet de l’Essonne, le procureur, l’inspecteur d’académie, les chefs d’établissements scolaires locaux, les bailleurs sociaux et les transporteurs (SNCF et STRAV).

Également, toute l'année, des panneaux et des ralentisseurs sont installés aux endroits stratégiques par les agents du service voirie, à la demande du chef de la police municipale, afin d'informer et de fa les automobilistes des risques de telles et telles portions de route.

 

La verbalisation

Depuis la loi du 15 avril 1999 et son décret d'application du 24 mars 2000, les policiers municipaux sont habilités à constater la quasi totalité des infractions contraventionnelles relatives au Code de la route (conduite, circulation et équipements des véhicules).


Contrôles de vitesse

La police municipale est équipée de jumelles laser. Elles permettent de contrôler la vitesse des véhicules circulant sur la commune. Ces contrôles se font en partenariat avec la police nationale. Ils peuvent être effectués à toute heure du jour et de la nuit et en n’importe quel point de la ville.
 
 
Pour lutter contre les deux-roues bruyants

La municipalité lutte contre les nuisances sonores occasionnées par certains cyclomoteurs dotés d’un pot d’échappement non réglementaire. Un local placé sous surveillance de la police municipale a été spécialement aménagé pour y entreposer les deux-roues immobilisés par cette dernière lors des contrôles.
Les policiers sont équipés d’un sonomètre, appareil établissant le degré de décibels à la sortie d’un pot d’échappement. Ils procèdent donc à des vérifications pour mesurer le bruit émis par les cyclomoteurs. Si ce dernier dépasse la limite autorisée, le propriétaire doit s’acquitter d’une amende de 45 euros à régler sous trois jours et son engin est immédiatement immobilisé et emmené dans le local. Passés trois jours, l’amende est portée à 90 euros .
Pour récupérer son bien, le contrevenant doit présenter un pot d’échappement conforme et effectuer la réparation sur place. Ce n’est qu’après un nouveau contrôle que le fautif pourra repartir, une fois la levée d’immobilisation délivrée par la police nationale.
 
Plan du site -  Contact Mairie -  Mentions légales -  Accessibilité -  Haut de page