Imprimer cette page G´nérer un fil RSS pour cette page Partager

Les propriétaires
 

Madame veuve Biennais

Madame Marie Anne Gaudin est la Veuve de Martin Guillaume Biennais, orfèvre et tabletier très renommé sous le 1er Empire: il signe la couronne de lauriers en or que porte l’Empereur Napoléon sur le tableau de David. Son atelier « Au singe violet », situé rue Saint-Honoré à Paris prend la dimension d’une véritable industrie : il prend sa retraite en 1819, et vend son affaire à Cahier, son ouvrier principal.

Martin Guillaume Biennais n’a pas connu la propriété d’Yerres, mais Mme Biennais a rapporté du mobilier de style empire, dont les photographies sont exposées (ce mobilier ne se trouve plus dans la maison).

En 1843, alors qu’elle est âgée de 77 ans, elle achète le domaine, lors de l’adjudication des biens de Borrel, celui-ci ayant connu la faillite.

 

Mme Biennais a 4 filles et de nombreux petits-enfants.

 

Après son décès en 1859, ses héritiers décident de se séparer de la propriété d’Yerres…Martial Caillebotte l'acquiert.

 
Mentions légales -  Haut de page