Imprimer cette page G´nérer un fil RSS pour cette page Partager

Les propriétaires
 

Les Propriétaires successifs

15e siècle à 1628 : Les Budé, Seigneurs d’Yerres
1628 à 1808 : Différents notables d’ancien régime, baux de location.
1808 à 1824 : Marquis Alexandre de Mandat
1824 à 1843 : Pierre Frédéric Borrel
1843 à 1860 : Marie Anne Gaudin, veuve Biennais
1860 à 1879 : Martial Caillebotte
1879 à 1963 : Berthe Dubois et sa fille
1963 à 1973 : Paul Chaslin
1973 : la Commune d’Yerres
 

 
 

Les Budé

Il faut remonter au XVe siècle, quand les  Budé sont les seigneurs d’Yerres et possèdent de nombreux fiefs : le fief de Narelles contient le manoir appelé l’hôtel de Narelles.


 


Alexandre de Mandat

Le marquis Alexandre de Mandat est chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint Louis et ancien lieutenant au régiment des gardes françaises. Son père a été tué sous la terreur. Il a 49 ans en 1808.


Pierre Frédéric Borrel

Originaire de Castelnaudary, Pierre Frédéric Borrel "monte" à Paris comme cuisinier et connaît une ascension fulgurante : d’abord maître d’hôtel de M. de Montalivet, Ministre de l’Intérieur, il est ensuite choisi pour succéder à Balaine, au prestigieux restaurant "Au Rocher de Cancale" situé rue Montorgueil à Paris.


Madame veuve Biennais

Madame Marie Anne Gaudin est la Veuve de Martin Guillaume Biennais, orfèvre et tabletier très renommé sous le 1er Empire: il signe la couronne de lauriers en or que porte l’Empereur Napoléon sur le tableau de David. Son atelier « Au singe violet », situé rue Saint-Honoré à Paris prend la dimension d’une véritable industrie : il prend sa retraite en 1819, et vend son affaire à Cahier, son ouvrier principal.


Famille Caillebotte

Martial Caillebotte et sa famille

En 1860, Martial Caillebotte, père du peintre, achète la propriété yerroise aux héritiers de Mme Biennais et y installe sa famille pour passer les étés, loin des grands travaux de Paris transformé par le Baron Haussmann. On se déplace avec les domestiques, tandis que l’entretien du parc nécessite le travail de 5 jardiniers.

 

 


Mme Berthe Dubois

Berthe Cécile Guillout, demeurant 18, rue Quentin Bauchart, est née à Paris, le 7/7/1856 est décédée à Yerres le 13/12/1938 (depuis 1891, veuve en première noces et non remariée de Pierre-Ferdinand Dubois (registre d’Etat civil 1938). Son père est un industriel (biscuiterie).

 


Paul Chaslin

Paul Chaslin dirige à Paris une Entreprise (GEEP) qui construit des bâtiments scolaires industrialisés. Son développement rapide lui impose de rechercher une nouvelle implantation ; Yerres lui offre des possibilités inespérées : des friches industrielles, comme la filature installée depuis le XIXe siècle dans l’Ancienne Abbaye d’Yerres et son moulin lui permettent d’accueillir confortablement en 1965 administration et bureaux d’études, après d’importants travaux d’aménagements.


La Commune d’Yerres

Suite à la mise en liquidation judiciaire en 1971 de la Société GEEP-Industries, la Propriété est saisie. Une opération immobilière affectant la seconde prairie du parc aboutit en 1973 à l’acquisition par la Commune d’Yerres de l’ensemble de la propriété.

 


 
Mentions légales -  Haut de page